Actualités du réseau
 

Cigales Cherchent Fourmis

spécial entrepreneuriat au Féminin

LA rencontre entre porteuses de projets de l’Économie Sociale et Solidaire et citoyens-financeurs du territoire, aura lieu le vendredi 08 mars à Brest, Concarneau, Rennes, Saint-Brieuc et Vannes, et en visio le lundi 11 mars.

En France, 30% des entrepreneurs sont des femmes, malgré une forte représentation dans le domaine l’ESS (motivations, freins et perspectives su l’entrepreneuriat des femmes dans ce très bon article d’Anne Boring publié sur CAIRN). Afin de valoriser et d’encourager les femmes dans cette aventure, l’association des CIGALES de Bretagne et ses clubs organisent une opération CIGALES Cherchent Fourmis – spécial entrepreneuriat au Féminin – le vendredi 08 mars à Brest, Concarneau, Rennes, Saint-Brieuc et Vannes, et le lundi 11 mars en visio. L'objectif est de recevoir des entrepreneures, ou des collectifs représentés par des femmes.

Pendant 1h, une porteuse de projet ou un collectif représenté par une femme, évoluant dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire ou le développement local, aura l’occasion de présenter son projet à un binôme cigalier/cigalière de son territoire, quel que soit le stade d’avancée de son projet (idée, démarrage, développement, reprise…). L’objectif est de cerner le projet, d’en comprendre les enjeux et les besoins et de voir s’il s’inscrit dans le champ d’intervention des CIGALES. La rencontre pourrait déboucher sur un financement à court ou moyen terme. Une présentation du fonctionnement des CIGALES et des conditions de financement sera réalisée au début de la rencontre.

Entreprendre Au Féminin Bretagne, structure régionale d'accompagnement et de formation dédiée à l’entrepreneuriat féminin, sera à nos côtés à Rennes ainsi qu'à St Brieuc!

Cliquez sur le nom de la ville ci-dessous pour vous inscrire:

Pour les porteuses de projet:

  • A Brest, entre 16h et 20h, dans les locaux de l’ADESS 
  • A Concarneau, entre 16h et 20h, dans les locaux de l’Ecopôle
  • A Rennes, entre 16h et 20h, à l’espace ESS Anne de Bretagne
  • A Saint-Brieuc, entre 16h et 20h, dans les locaux de RICH’ESS
  • A Vannes, entre 16h et 20h, à la Pépinière PRISME
  • Et en visio le lundi 11 mars, entre 16h et 20h, sur Zoom

Pour les cigalières et cigaliers:

  • A Brest, entre 16h et 20h, dans les locaux de l’ADESS 
  • A Concarneau, entre 16h et 20h, dans les locaux de l’Ecopôle
  • A Rennes, entre 16h et 20h, à l’espace ESS Anne de Bretagne
  • A Saint-Brieuc, entre 16h et 20h, dans les locaux de RICH’ESS
  • A Vannes, entre 16h et 20h, à la Pépinière PRISME
  • Et en visio le lundi 11 mars, de 16h à 20h, sur Zoom

 Nouveautés

  1. Au moment de l’inscription, les porteuses de projet rempliront une fiche information sur le projet. Ainsi, vous pourrez donc prendre du connaissance du projet (si vous le souhaitez) avant le jour de l'événement CIGALES Cherchent Fourmis.

  2. Souvent, les porteurs de projets ne connaissent pas bien le fonctionnement des CIGALES. A vous donc de leur expliquer. Vous avez un doute ? Un trou ? Un mémo de présentation sur les CIGALES de Bretagne, ainsi que le déroulé de CIGALES Cherchent Fourmis, sera mis à disposition de tous les participant.e.s.

  3. La fiche compte-rendu change ! Suite aux retours de cigaliers, le contenu du compte-rendu a été amélioré.

Donner du sens à son épargne, c’est possible, en devenant investisseur.e social et solidaire. L’Association des CIGALES de Bretagne, organise une réunion autour de l’épargne citoyenne, le  mardi 27 février 2024, à 18h30, à la Maison de l'ESS Anne de Bretagne, située au 15 rue Martenot à Rennes.

Au programme, présentation du mouvement des CIGALES, diffusion du court-métrage "Des CIGALES et des Hommes" puis témoignages de cigalières et cigaliers bretons sur leurs expériences d’investisseurs solidaires. 

>>>>> L'inscription est conseillée <<<<<<

>>>> Pour les personnes qui ont déjà participées à la réunion du 25 janvier dans les locaux de Comme un établi ou familières des CIGALES de Bretagne, merci de vous présenter venir à 19h30.

Assister à une réunion ne vous engage à rien, venez simplement écouter des témoignagnes de cigaliers et cigalières.

 

Les CIGALES, outil de la finance solidaire

L’épargne mis en banque a un impact social et environnemental, car cet argent finance des projets polluants en France et à l’international. A l’opposé de la finance dite « verte », dont de nombreux placements cachent en fait des opérations de greenwashing ; la finance solidaire propose aux épargnants la souscription de produits d’épargne solidaire destinés à financer des entreprises et des associations à forte utilité sociale et environnementale.

L’association des CIGALES de Bretagne propose d’utiliser autrement votre épargne, en finançant de manière collective des projets économiques à vocation sociale, environnementale ou culturelle. Les citoyens et citoyennes, réunis en club, investissent un peu de leur temps et de leur épargne dans l’accompagnement et le financement d’une entreprise, d’une coopérative ou d’une association sur leur territoire.

  • Les CIGALES de Bretagne

Les CIGALES sont des clubs d’investisseurs solidaires qui soutiennent des projets économiques à vocation sociale, environnementale ou culturelle. Au-delà du financement, les CIGALES proposent un accompagnement individuel et une mise en réseau : trois ingrédients clés pour le succès durable des projets.

En Bretagne, 26 clubs réunissant 350 cigaliers et cigalières (5 à 20 personnes par club) sont actifs le territoire. Les clubs sont avant tout des espaces de convivialité, de rencontres et de formation à l’économie. L’éducation populaire y tient une bonne place. L’organisation y est transparente, collective et démocratique.

En 2023, le mouvement des CIGALES a fêté ses 40 ans. De nombreuses manifestations ont été organisées en région pour faire rayonner le mouvement, et mettre en avant l'impact des clubs CIGALES sur le territoire.  Un document bilan a été réalisé par la Fédération des CIGALES pour l'occasion. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien.

Historique

En juillet 1983, à Paris, était créé le premier club CIGALES. Né dans les années 80, héritier des mouvements alternatifs et utopistes pour une nouvelle économie, le réseau des CIGALES est le 1er mouvement d'investisseurs à inscrire clairement son action dans le champ de l'économie sociale et solidaire.

En 40 ans, ce sont plus de 5 000 entreprises solidaires qui sont nées grâce à l'épargne citoyenne des CIGALES. Sans ces clubs solidaires, peu de ces projets auraient pu voir le jour, alors que ces entreprises se préoccupent de la vie quotidienne des habitants dans la proximité : mieux se nourrir, circuler de manière plus douce, recycler et réemployer, accéder à des activités culturelles et de loisirs, utiliser des énergies renouvelables.

Aujourd'hui, c'est plus de 190 clubs CIGALES qui maillent le territoire français ! Plus que jamais, les CIGALES sont des clubs réunissants des citoyens désireux d'utiliser autrement leur épargne, de lui donner du sens en finançant et en accompagnant des projets économiques d'utilité sociale, environnementale et culturelle.

En 2023, la belle mobilisation des 40 ans

logo 40ans

Un groupe de travail “40 ans”, composé de bénévoles et salariée.es du mouvement, s’est réuni chaque mois pour permettre à chaque association régionale d’échanger sur les projets et manifestations planifiées. Ces temps ont permis de s’inspirer des propositions des un.es et des autres puis de co construire l’événement national.
Ainsi tout au long de l’année, des manifestations “spéciales 40 ans” se sont tenues au plus proche des territoires mobilisant bénévoles, entreprises et partenaires avec l’objectif commun de sensibiliser le plus grand nombre à notre engagement et à notre outil d’épargne solidaire au profit des territoires. Un logo spécifique a été créé et a accompagné la dynamique tout au long de l’année.

ZOOM sur les événement en Bretagne

3 événements spéciaux ont été organisés en Bretagne en 2023

26 septembre - Ciné-débat « La Finance Lave plus vert », cinéma le Triskel de Betton (35) 

  • 40ans ciné échanges flyer 230926 BettonProjection du documentaire « La Finance lave plus vert » réalisé par Matteo Born, Romain Girard et écrit par François Pilet, Marie Maurisse. Cette enquête grinçante dénonce les placements éthiques, durables, écologiques et... souvent énigmatiques de cette finance dite "verte".
  • Échanges et réaction sur le documentaire
  • Présentation de la finance solidaire et de l’épargne citoyenne par les cigaliers et cigalières.
  • 46 personnes ont assisté à la projection, dont 60% de cigaliers et cigalières. 

 

 

25 octobre – Blabla de l’ESS spécial Finance Solidaire, au Champ Commun d’Augan (56) 

40 ans BARANOUX A51Les blablas de l'ESS, c'est une rencontre-échanges organisée par le pôle ESS de Ploërmel (ESS'entiel) autour d’une thématique de l’ESS. Des citoyens et citoyennes viennent témoigner de leur expérience dans une ambiance conviviale. Un administrateur du pôle ESS anime les échanges et pose les questions aux participants et participantes. 

5 cigaliers sont venus témoigner, une dizaine de participant.e.s ont assisté à la soirée.

04 novembre – Nos 40 ans à BARANOUX (35)

  • Événement festif et apprenant en 3 temps dans une structure cigalée : 
    • Buffet – échanges inter-cigales : autour de la fonction de parrain/marraine dans une entreprise cigalée 
    • Goûter – papote : temps convivial ouvert au public, présentation des CIGALES 
    • Apéro – concert : un groupe rennais violoncelle, percussions et voix 

Une dizaine de cigalier.ières mobilisée.e.s  

La Virgule Verte et les CIGALES de Bretagne organisent une soirée autour de l'épargne citoyenne et de son impact sur le climat, le mardi 6 février, à 18h30. RDV au 9 rue de Paris .

La soirée sera animée par :

  • Marine BARGAIN, salariée des CIGALES de Bretagne
  • Nicolas Makeiew, du BUZUK (la monnaie locale du Pays de Morlaix)

Réservation obligatoire au 02 98 19 19 09 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LE BUZUK

Monnaie locale du Pays de Brest. Collectif citoyen qui a pour objectif de valoriser les entreprises dans la transition écologique et sociale, de maintenir la richesse des échanges au sein d'une économie réelle et locale.

Les CIGALES de Bretagne

L'épargne citoyenne comme levier à la transition écologique

L’épargne mis en banque a un impact social et environnemental, car cet argent finance des projets polluants en France et à l’international. Donner du sens à son épargne, c’est possible, grâce à la finance solidaire. A l’opposé de la finance dite « verte », dont de nombreux placements cachent en fait des opérations de greenwashing ; la finance solidaire propose aux épargnants la souscription de produits d’épargne solidaire destinés à financer des entreprises et des associations à forte utilité sociale et environnementale

L’association des CIGALES de Bretagne propose d’utiliser autrement votre épargne, en finançant de manière collective des projets économiques à vocation sociale, environnementale ou culturelle. Les citoyens et citoyennes, réunis en club, investissent un peu de leur temps et de leur épargne (environ 30€/mois) dans l’accompagnement et le financement d’une entreprise, d’une coopérative ou d’une association sur leur territoire.

L’Association des CIGALES de Bretagne organise à une soirée autour de l'épargne citoyenne, le jeudi 25 janvier 2024, de 19h à 21h, chez Comme un établi, 5 rue Bahon Rault à Rennes. 

Au programe :

  • Présentation de la finance solidaire et des CIGALES
  • Échanges avec des cigalières et des cigaliers qui souhaitent accueillir de nouveaux membres au sein de leur club. Ils et elles témoigneront de leur expérience et expliqueront le fonctionnement de leur club
  • Temps convivial 

Les clubs sont avant tout des espaces de convivialité (de 5 à 20 personnes), de rencontres et de formation à l'économie. L'éducation populaire y tient une bonne place. L'organisation y est transparente, collective et démocratique. Venez simplement échanger avec des cigalières et cigaliers de votre territoire. 

Du 23 au 30 novembre dernier s’est déroulée la 8ème édition de "CIGALES Cherchent Fourmis", l’incontournable rencontre entre porteuses et porteurs de projet de l’ESS, et cigalières/cigaliers d’un même territoire. A Rennes, Lorient, Brest, Saint-Brieuc et en visio, ce sont plus de 40 projets qui ont été présentés devant les 47 cigalières et cigaliers mobilisé.e.s pour cette occasion. Retour sur cette édition XXL, avec son lot de nouveautés, et de tendances de projets à suivre de près.

Le principe : pendant 45 minutes, des porteuses et des porteurs de projets ont l’occasion de présenter leur projet et de répondre aux questions de citoyens-investisseurs. A la clé, un investissement financier dans le projet, la mise en réseau avec des acteurs engagés dans l’aide à la création d’entreprise, et un soutien constructif et bienveillant au démarrage de l’activité. Si certains projets ne sont pas encore assez mûrs pour être financés par un club CIGALES ou doivent encore démontrer leur lien avec l'économie sociale et solidaire, chaque porteur de projet est reçu et écouté par les bénévoles. 4 territoires ont été retenus cette année pour accueillir l’événement, et un après-midi en visio a été mis en place pour les projets trop éloignés des zones de l’événement. Voici le bilan :

  • A Rennes, 11 projets reçus par 17 cigaliers

  • La première édition Lorientaise a fait salle comble : le nouveau club CO-MISE Lorient, assisté par les cigaliers du club Vannetais, a accueilli 9 projets

  • Pour le retour brestois de CIGALES Cherchent Fourmis, 5 projets ont été présentés au nouveau club HADENN

  • A Saint-Brieuc, le club CIGALES La Brioche a écouté 6 projets dans les locaux du pôle ESS de Saint-Brieuc

  • La session en visio a affiché complet, pas moins de 9 projets ont été reçus au cours de l’après-midi.

 

Les tendances

  • Cette année encore, les guinguettes et autres troquets ont le vent en poupe, particulièrement en milieu rural ou périurbain. A partir d’un bâti existant mais inoccupé, l’objectif est de proposer un lieu de restauration et de convivialité dans les petites villes du territoire. Leur volonté est de créer un lieu proposant des produits locaux (partenariats avec des maraîchers, éleveurs, brasseurs…. du territoire) mis en valeur par une cuisine simple, de saison et accessible ; et d’animer le lieu par des actions culturelles et artistiques. Il s’agit aussi de (re)créer du lien social entre les habitant.e.s du territoire, et de proposer un engagement bénévole et citoyen, par une gouvernance collective et engagée.

  • Dans la lancée, ce sont des projets de cafés et de bars associatifs portés par des collectifs qui ont été largement présentés à "CIGALES Cherchent Fourmis" cette année. Des habitants et habitantes d’une ville se réunissent, le plus souvent en association, pour réfléchir collectivement à la gestion et à la pérennisation du modèle économique d'un lieu de convivialité de leur quartier ou de leur territoire. Ainsi, c’est tout un collectif qui s’attache à préserver la vie de leur village qui leur tient à cœur.

  • Chez les porteuses et porteurs de projet de l’ESS, on assiste aussi à la valorisation des savoirs-faire, via l’artisanat. Boulangerie, poissonnerie, boucherie… dans plusieurs secteurs, des entrepreneur.e.s de tout âge, animé.e.s par leur métier, proposent des produits travaillés et/ou réalisés à la main, et issus de producteurs locaux.

Et la suite

Dans un premier temps, un retour personnalisé est envoyé à chaque porteur et porteuse de projet ayant participé à "CIGALES Cherchent Fourmis", à partir des commentaires et réflexions des cigaliers et cigalières présentes lors de la rencontre.

 Les projets ayant retenus l'attention des cigaliers pourront être soutenus directement par l'un des clubs présent sur le territoire. Ils pourront également, après avis favorable de la commission entreprises des Cigales de Bretagne, être publiés sur citoyens-financeurs, la plateforme de la finance solidaire à destination des clubs CIGALES bretons. Lorsqu'un projet est mis en ligne, tous les clubs intéressés peuvent directement prendre contact avec la porteuse ou le porteur de projet pour un complément d’informations et pour financer le projet partiellement ou en co-investissement avec d’autres CIGALES. Cet outil apporte ainsi davantage de visibilité aux projets financés.

NOUVEAUTÉ - Accès aux projets 

Pour les cigaliers et cigalières, les comptes-rendus des projets prêts à être financés seront mis à disposition. Cela vous permettra de prendre des connaissances des projets les plus aboutis près de chez vous, et pourquoi pas de rencontrer les porteurs et porteuses de projet en parallèle de leur passage devant la commission entreprise. Rendez-vous en janvier 2024 !

Donner du sens à son épargne, c’est possible, en devenant investisseur.e social et solidaire. Le pôle ESS du Pays de Redon (La Cades), l’Association des CIGALES de Bretagne, avec le soutien de la Mutuelle des Pays de Vilaine, vous convient à une réunion autour de l’épargne citoyenne, le mercredi 13 décembre 2023, à 18h, dansles locaux de la Mutuelle des Pays de Vilaine situés au 13 rue des Douves à Redon.

Au programme, présentation du mouvement des CIGALES, puis témoignages de cigalières et cigaliers bretons sur leurs expériences d’investisseurs solidaires. Une présentation du pôle ESS et de la Mutuelle des Pays de Vilaine sera proposée. Un moment de convivialité viendra conclure la soirée. L'inscription est conseillée : https://framaforms.org/redon-reunion-pour-devenir-investisseur-solidaire-13122023-1700047186

Assister à une réunion ne vous engage à rien, venez simplement écouter des témoignagnes de cigaliers et cigalières.

Les CIGALES, outil de la finance solidaire

L’épargne mis en banque a un impact social et environnemental, car cet argent finance des projets polluants en France et à l’international. A l’opposé de la finance dite « verte », dont de nombreux placements cachent en fait des opérations de greenwashing ; la finance solidaire propose aux épargnants la souscription de produits d’épargne solidaire destinés à financer des entreprises et des associations à forte utilité sociale et environnementale.

L’association des CIGALES de Bretagne propose d’utiliser autrement votre épargne, en finançant de manière collective des projets économiques à vocation sociale, environnementale ou culturelle. Les citoyens et citoyennes, réunis en club, investissent un peu de leur temps et de leur épargne dans l’accompagnement et le financement d’une entreprise, d’une coopérative ou d’une association sur leur territoire.

  • Le pôle ESS du Pays de Redon

Le pôle ESS du Pays de Redon a pour missions de promouvoir l’ESS, de participer à la concrétisation et au développement de projets sur son territoire, et de favoriser la coopération entre structures de l’ESS. https://www.la-cades.fr/

  • La Mutuelle des Pays de Vilaine

La Mutuelle des Pays de Vilaine est une mutuelle à but non lucratif, qui respecte ses adhérents dans ses différentes offres de couverture et les accompagnent par ses services. Le travail de l'équipe de la mutuelle traduit au quotidien les valeurs fondatrices du Mutualisme.  Elle œuvre pour mettre la promotion de la santé au premier plan dans un objectif de santé globale et durable. Indépendante, elle fait partie de différents réseaux nationaux pour défendre l'intérêt de ses adhérents mutualistes. http://www.mutuellepaysdevilaine.fr/

  • Les CIGALES de Bretagne

Les CIGALES sont des clubs d’investisseurs solidaires qui soutiennent des projets économiques à vocation sociale, environnementale ou culturelle. Au-delà du financement, les CIGALES proposent un accompagnement individuel et une mise en réseau : trois ingrédients clés pour le succès durable des projets.

En Bretagne, 26 clubs réunissant 350 cigaliers et cigalières (5 à 20 personnes par club) sont actifs le territoire. Les clubs sont avant tout des espaces de convivialité, de rencontres et de formation à l’économie. L’éducation populaire y tient une bonne place. L’organisation y est transparente, collective et démocratique. C’est en moyenne une somme de 3 000 euros qui est rassemblée et dédiée au financement de chaque projet. Plusieurs clubs peuvent aussi s’associer pour un financement plus important.

Depuis quelques mois, une nouvelle CIGALES œuvre dans le Morbihan : c’est CO-MISE Lorient ! Atypique par son fonctionnement et sa composition, ce club, agréé il y a peu par la Fédération des CIGALES, semble déjà porter de grandes ambitions. Découvrez leurs premiers pas de cigaliers et de cigalières.

Bonjour CO-MISE Lorient, pouvez-vous me parler de votre club CIGALES ?

Notre CIGALES est composée de 12 personnes, 5 femmes et 7 hommes. Nous sommes toutes et tous des actifs. C’est d’ailleurs via la MISE*(la Maison des Initiatives Solidaires et Écologiques) de Lorient que la plupart d’entre nous avons fait connaissance. La MISE accueille plusieurs structures de l’entrepreneuriat et de l’accompagnement solidaire et social : France Active, la NEF, l’incubateur TAG, le pôle ESS du Pays de Lorient – C2sol ; mais aussi le réseau Cohérence et TI MOUV (la plateforme mobilité durable et inclusive de Lorient Agglomération). La majorité de nos membres travaillent dans l’une de ces structures, et se côtoient dans le cadre de leurs fonctions. Les autres membres ont rejoint le club via les différentes réunions d’information et les invitations lancées sur les réseaux sociaux.

D’où vient le nom « CO-MISE » ?

La MISE (Maison des Initiatives Solidaires et Écologiques) est le lieu qui nous rassemble tou.te.s, il paraissait logique d’y faire référence. Et puis, en discutant des différents rôles et l’organisation de la CIGALES : 2 co-gérants, 2 co-trésoriers, 2 co-secrétaires,...nous nous sommes dis que finalement, on était tous des CO-quelque chose ! Notre CIGALES se veut CO-llaborative, avec des décisions CO-construites…. Et c’est ainsi que le nom CO-MISE a été trouvé.

Avez-vous déterminé des critères dans le choix des projets soutenus ?

Nous souhaitons financer des projets situés à 15km autour de Lorient, et sur l’Île de Groix. Le soutien sera apporté à des entreprises dont les objectifs en sont pas seulement à but lucratif. Nous privilégierons les projets coopératifs et à visée écologiques... La proximité avec la MISE nous permet de rencontrer des porteurs et porteuses de projet qui partagent nos valeurs.

Avez-vous déjà rencontré des porteurs et des porteuses de projet ?

Non pas encore, car notre but était d’apprendre à se connaître et de définir l’organisation du club. Nous avons également travaillé sur la rédaction d’une charte qui regroupe nos valeurs, et nos envies vis-à-vis du développement de notre CIGALES.

Et puis, nous comptons sur CIGALES Cherchent Fourmis pour rencontrer des porteurs et porteuses de projet de notre territoire. Nous organisons cet événement le jeudi 23 novembre…à la MISE de Lorient bien sûr ! Notre objectif est rencontrer les entrepreneur.e.s qui portent des projets sociaux et solidaires et qui cherchent des financements. Toute la CIGALES sera mobilisée pour les recevoir.

Un dernier mot pour la route ?

Notre CIGALES n’en est à qu’à son commencent, et nous apprenons encore à nous découvrir les uns et les autres. L’ambiance est super, et c’est riche d’échanger avec des personnes venues d’autres milieux (professionnels, personnels, hors-MISE… ;) Au sein de ce club, nous échangeons sur les valeurs sociales, économiques, de vie… pour adapter le fonctionnement de cette organisation. Il est intéressant de voir que les valeurs que nous portons ne sont pas forcément liées au travail que nous exerçons. Ces conversations éthiques ne sont pas si courantes, et la vie en club permet de les aborder en profondeur.

MERCI POUR VOTRE TEMPS !

*La MISE - Maison des Initiatives Solidaires et Écologiques
65 rue Édouard Beauvais à Lorient
Site internet

Le mois de l'ESS bat son plein :  participation au Tour de Bretagne de la finance solidaire, nos 40 ans à BARANOUX, événement commun avec la NEF à la fin du mois, Cigales Cherchent Fourmis 8ème édition.... Les CIGALES de Bretagne répondent à l'appel des différentes actions organisées par les acteurs de l'ESS sur le territoire. Dans la presse aussi, on parle de nous ! Finance solidaire, épargne citoyenne et 40 ans du mouvement : le tour des articles paru ces derniers jours.

FAIR - 3 questions au Crédit Coopératif, à la SIDI et aux CIGALES

Tour à tour, le Crédit Coopéeatif, la SIDI et les CIGALES (représentée par Guylaine, la coordinatrice du mouvement national), évoquent les événements organisés dans le cadre des 40 ans de leur mouvement respectif. En effet, ces structures sont les héritières des mouvements alternatifs et utopistes des années 80. Le Crédit Coopératif, fête lui cette année son 130ème anniversaire.

Tous rappellent l'importance de l'actionnariat solidaire comme réponse aux défis sociétaux et environnementaux majeurs de notre société.

> L'article est à lire en entier sur le site de FAIR : https://www.finance-fair.org/fr/actualites/3-questions-au-credit-cooperatif-la-sidi-et-aux-cigales

 

Le mouvement des CIGALEs, la NEF et le fonds d'investissement coopératif Garrigue, signent une tribune appelant les citoyens "à investir et s'investir autrement". Baptisée "de l'argent citoyen pour sauver la planète", elle rappelle l'impact de l'épargne citoyenne dans le finacement de causes socialement et écologiquement utiles.

> Lisez là en accès libre sur sans-transition-magazine

Cette tribune fait à la publication d'une tribune signée par des associations de l'ESS, invitant à mieux faire connaître ces modes de financenement, sur le site de LaCroix (réservée aux abonnés).

Rencontre-Débat

"La graine est un bien commun, elle doit le rester!"
Semences paysannes, ESS et Commun

Dans le cadre du mois de l'économie sociale et solidaire (ESS) en novembre, le Pôle d'économie sociale et solidaire du Finistère Sud, l'ADESS Cornouaille, vous propose plusieurs rencontre-débats sur le thème "Semences paysannes, Économie sociale et solidaire et Commun", avec la participation de la société coopérative bretonne Graines de Liberté, qui commercialise et distribue des semences paysannes.

le jeudi 16 novembre à 19h
au Moulin du Grand Poulguin, 02 Quai Théodore Botel, à PONT-AVEN

le vendredi 17 novembre à 18h30
à la Tri Martolod - ZA du Colguen, à CONCARNEAU

La Rencontre-Débat du mercredi 22 novembre à 19h
à la Biocoop 7 Epis - 27 rue Pierre Gilles de Gennes, Kervidanou à QUIMPERLÉ

le vendredi 24 novembre à 19h30
à la Librairie l'Angle Rouge - 09 rue de l’Hôpital, à DOUARNENEZ

le mercredi 29 novembre à 17h
à la Biocoop - 6 Rue de Kérivoas, à AUDIERNE

Face à la concentration inquiétante du secteur de la semence au plan mondial et du brevetage croissant des variétés cultivées, plusieurs initiatives se sont lancées dans la promotion des semences paysannes reproductibles et libres de droit. C'est le cas de la coopérative Graines de Liberté basée à Quimper, qui s'est constituée en tant qu'établissement semencier coopératif.

Nous illustrerons le potentiel de ce choix coopératif, typique de l'économie sociale et solidaire, pour structurer un réseau de partenaires associant paysans, structures d'insertion agricole, restaurateurs, associations et citoyens, autour d'un projet de territoire fédérateur.

Nous aborderons également le modèle économique de cette initiative, qui doit parvenir à une échelle de production suffisante, tout en garantissant des conditions de vies décentes et rémunératrices aux producteurs de semences. L'association CIGALES de Bretagne illustrera le potentiel de la finance citoyenne, par le biais des clubs d'épargnants locaux, pour contribuer à la pérennité de ces projets, dont notre territoire a tant besoin.

Plus d'infos au 07 52 64 13 29!

Trouver un club Cigales