Voici quelques indicateurs qui révèlent l'impact que les CIGALES de Bretagne apportent sur le territoire.

 

Le principe des CIGALES a vu le jour en 1983, sous la forme d'indivision volontaire imaginée par une poignée de personnes qui voulaient inventer un dispositif qui permette à des citoyens d'unir leurs efforts et leur épargne pour financer des entreprises locales qui ont une plus-value sociale, écologique ou culturelle.

Le réseau s'est développé progressivement sur toute la France de façon très hétérogène, au gré des mobilisations locales. En Bretagne, une dizaine de clubs fonctionnaient au début des années 2000. Le réseau a pris un essor sur la fin de la décade, pour arriver à 80 clubs à fin 2014. Il est maintenant possible de mesurer l'impact des CIGALES par rapports aux objectifs de développement économique de cette démarche d'investissement citoyen solidaire.

Etude réalisée en juin 2015 sur 33 entreprises cigalées et 16 clubs CIGALES passés en gestion.

Le portefeuille des entreprises Cigalées

  • 89 entreprises cigalées ont été recensées entre 1997 et 2014, pour 105 investissements (quelques entreprises ont reçu un financement à plusieurs reprises).
  • Les entrepreneurs sont agés en moyenne de 44 ans au moment de l'investissement, pour un âge moyen des créateurs d'entreprises en France de 38,5 ans.

Pérennité des entreprises cigalées

  • 5 ans après l'investissement par les CIGALES, 73% des entreprises cigalées poursuivent leurs activités. Par comparaison, la pérennité à 5 ans des entreprises créées en 2006 en Bretgne est de 57%.
  • Evolution du chiffre d'affaires des entreprises cigalées : +79% entre l'année de l'investissement par les CIGALES et 5 ans après
  • Evolution de l'emploi : les effectifs des entreprises cigalées augmentent de 55 % en 5 ans, en Equivalent Temps Plein.

Structure des entreprises cigalées 

 

Evolution des CIGALES et des investissements

Le nombre de CIGALES a fortement augmenté à la faveur d'une mobilisation forte autour des projets éoliens.

 

  • Entre 1997 et 2014 :

        Le montant moyen apporté par projet est de 20 822 €

        Hors projets éoliens, la moyenne est de 3 750 €

  • En 2014, la moyenne est de 5 649 €
  • 36% des projets financés sont co-financés par plusieurs clubs CIGALES.
  • Le montant moyen d'investissement par club et par an est de 2 296 € pour la période 1997-2010.
  • Le montant moyen d'investissement par club et par an est de 3 366 € pour la période 2013-2014.