En 2007, Kim TAN, président de l'Association Territoriale des CIGALES d'Ille et Vilaine (AT35), a proposé à quelque cigaliers de réfléchir et d'élaborer un plan de développement pour les cinq années à venir (2008-2012). Il y avait une dizaine de clubs en Bretagne.

Aujourd'hui, l'AT35 est devenue l'Association régionale des CIGALES de Bretagne, et nous sommes plus de 1.000 cigaliers et cigalières regroupés dans plus de quatre-vingt clubs.

 

Lorsque nous avons présenté les objectifs chiffrés à l'Assemblée Générale de 2007, prévoyant 20 clubs dès la fin 2008 pour atteindre 64 clubs fin 2012, certains nous ont pris pour de joyeux utopistes.

Mais un plan de développement ce n'est pas la mise en oeuvre de la Méthode Coué, c'est d'abord et avant tout l'expression d'un projet, porteur de valeurs fortes, c'est la mise en perspectives des grands axes d'action, c'est la construction d'une dynamique.

Les chiffres ne viennent qu'après, ils ne sont que, comme dans une course d'endurance, des "temps de passage" qui servent à analyser les écarts et à vérifier que nous sommes toujours dans la dynamique du projet.

Le conseil d'administration de l'ACB a pesé et considéré les avantages de mettre en place un nouveau plan pour la période 2014-2018.

Et aujourd'hui, en son nom, je convie tous ceux et toutes celles qui le veulent à entrer dans cette démarche de réflexion, délaboration et de construction de ce nouveau plan de développement.

La démarche globale est expliquée plus en détail par ailleurs.

Ce que je veux dire avec toute ma force de conviction, c'est que vous êtes toutes et tous invités à apporter votre contribution, en fonction du temps, de l'énergie et de l'implication que vous accepterez d'y consacrer.

Ce travail en commun, en concertation, à l'écoute des approches diverses, des façons différentes de vivre dans vos clubs, permettra aussi d'éveiller et de construire, chez certain(e)s d'entre vous, l'envie, la motivation et la volonté de contribuer à la mise en oeuvre concrète de ce nouveau plan.

En effet, c'est souvent dans ces périodes de réflexion, de confrontation d'idées et de méthodes, de côtoiement des personnes que s'élaborent les équipes qui vont prendre les relais nécessaires à porter encore plus haut  et plus loin les valeus que nous cherchons à promouvoir dans nos CIGALES.