Cultivons notre originalité !

 

Les Cigales ont détourné un outil juridique créé pour apprendre à spéculer en bourse pour en faire un support de création solidaire, générateur d’activités et d’emploi de proximité.

 

Pour vous faire sourire, en ces jours de fêtes dans une période difficile, je vous propose un autre détournement, réalisé par un écrivain pour enfants, Claude DELAFOSSE, que j’ai également un peu arrangé :

 

« La Fourmi et la CIGALES » sur un air de La Fontaine

 

La CIGALES ayant chanté tout l'été,

Se trouva très fortunée

Quand l'automne fut arrivé.

Pas un seul de ses morceaux

De rock ou flamenco qui n'ait été un succès.

Elle alla rendre visite à la fourmi sa copine,

Proposant de lui apprendre

Quelques notes pour l'accompagner

Pendant la saison prochaine.

« Je vous aiderai, lui dit-elle.

Entre nous, foi d'animal,

L'amitié est principale. »

La fourmi est courageuse,

Ce qui n'est pas un défaut.

Que ferons-nous aux temps chauds ?

Dit-elle à cette enchanteuse.

-Nuit et jour, à tout venant,

Nous chanterons, ne vous déplaise.

- Nous chanterons, j'en suis fort aise :

Allons danser maintenant ! »

 

C’est une vraie gageure que de réussir à montrer qu’il existe des voies et des moyens de faire grandir une économie viable, créatrice de « vraies » richesses, au service de tous, femmes et hommes, dans l’accomplissement de nos idéaux sociaux, écologiques, culturels et environnementaux.

 

Un objectif stratégique du réseau des CIGALES doit être de témoigner que l’économie solidaire ce n’est pas de « remplacer le profit par les valeurs », mais de donner « en plus » du sens et des valeurs à l’efficacité économique indispensable.

 

Pour que ces valeurs soient visibles et crédibles, il est essentiel de tout faire pour que les actions et les investissements réalisés par les clubs Cigales soient des succès pérennes.

 

Une mission de l'Association des Cigales de Bretagne est de construire et faire vivre des moyens mis à disposition des cigaliers : formation, échanges, réseau de compétences et de ressources. Ces outils existent, et vont continuer à se développer. A chaque cigalier de se les approprier et les utiliser !