Les CIGALES ont une caractéristique originale, c’est qu’elles ont un pied dans l’Economie Sociale et Solidaire et souvent un pied dans l’économie dite « capitaliste de marché ».

En effet si nous appartenons complètement à l’ESS par notre organisation, notre fonctionnement démocratique, les valeurs que nous portons, le plus souvent notre action d’investisseurs se fait dans des Toutes Petites Entreprises qui relèvent de l’économie capitaliste.

Cette position doit nous pousser à être une « passerelle » de ces valeurs de solidarité pour qu’elles irriguent (à notre mesure) l’économie de marché.

Pour paraphraser une expression d’Edgar Morin que j’aime bien, il faut que les Cigales contribuent à « refoule(r) progressivement et systématiquement l’aire économique déterminée par le seul profit financier ».

La Chambre Régionale de l’Economie Sociale de Bretagne et le Conseil Régional sont à l’origine d’un plan stratégique, qui devrait être validé en juin 2011, et qui s’intitule « ESS : Changer d’échelle ». Dans ce plan il est prévu un volet Finances, qui porte notamment sur la mobilisation de l’épargne locale et de proximité.

Il y a là un champ d’actions pour les clubs et pour notre association, que je vous propose d’explorer et d’investir : comment pouvons-nous contribuer par notre développement, notre dynamisme, notre inventivité sociale à ce changement d’échelle ?

Jean-François MICHON
Président